Lexique Marketing – M

 

  • MAYA (Most Advanced, Yet Acceptable) : Acronyme de George Loewy énonçant une sorte de limite au-delà de laquelle le design ne peut aller sans prendre le risque d’être rejeté par le consommateur.
  • MFN (Multiple Frequency Network : réseau à fréquences multiples) : Voir Réseau multifréquences.
  • MHEG : La norme ISO MHEG a été élaborée par le Groupe d’experts pour le codage des informations multimédias et hypermédias pour le script, l’affichage et l’interaction utilisateur multimédia. Elle est considérée comme une alternative aux langages HTLM et Java pour la télévision améliorée.
  • MHP. : La plate-forme multimédia domestique (MHP) est un standard faisant partie du DVB destiné à la télévision améliorée. Il s’agit d’une interface générique entre les applications numériques interactives et les terminaux sur lesquels sont lancées les applications. La plate-forme MHP supporte différents types d’application incluant les guides de programmes électroniques, les services d’informations, les améliorations synchrones, l’e-commerce et les transactions sécurisées. Elle nécessite un moteur d’exécution Java intégré à un décodeur, permettant ainsi le développement d’applications complexes.
  • MOLAP. : Multidimensionnel OLAP Voir ce mot.
  • MP3. : Type de fichier audio électronique qui peut être copié à partir d’un serveur vers un dispositif d’utilisateur final, comme un PC.
  • MPEG : Moving Pictures Expert Group. Nom du comité international qui a développé sous l’égide d’organisations internationales (ISO/IEC) les techniques de compression vidéo et audio du même nom.
  • MPEG 1 : Premier des standards MPEG, utilisé principalement par le format Video-CD. La résolution d’image est généralement de 352 * 288 (PAL) même si de plus hautes ou basses résolutions sont acceptées (jusque 4095 x 4095). Le débit maximum de donnée est de l’ordre de 1,5 mbps, ce qui correspondait lors de sa mise sur le marché au débit d’un lecteur CD-ROM simple vitesse.
  • MPEG 2 (Motion Picture Expert Group) : Norme mondiale de compression numérique (réduction de débit) pour la partie image de la télévision.
  • MPEG 3 : Standard de compression initialement destiné à la télévision haute définition (TVHD) mais ensuite abandonné pour être incorporé dans le MPEG-2. Ne pas confondre avec le format audio MP3.
  • MPEG 4 : Méthode de compression utilisant une approche par objet naturels (vidéo, photos) ou de synthèse avec lesquels l’utilisateur peut interagir. Sans utiliser d’approche objet, la compression MPEG-4 appliquée à une sources vidéo traditionnelle est plus performante que la compression MPEG-2. Souvent associé au Divx :-).
  • MPEG 7 : Son principe n’est pas de définir une nouvelle méthode de compression mais de standardiser la description du contenu d’un document multimédia pour utilisation avec les méthodes de compression MPEG existantes (pour pouvoir faire des recherches en fonction du contenu d’une vidéo par exemple).
  • MRAM. : Magnetoresistive random access memory. Mémoire magnétique à accès aléatoire ; utilisé en informatique comme support de stockage.
  • Machines/ IP : Chaque ordinateur se voit attribuer, lors de sa connexion, un numéro (comme un N° de téléphone !) qui permet à un serveur de lui faire parvenir les pages/fichiers demandés lors de la visite d’un site, mouvements comptabilisés par le serveur. Mais, un même N° IP peut être attribué à plusieurs ordinateurs (notamment pour les personnes se connectant par le réseau de leur entreprise). De même, différentes personnes peuvent utiliser le même ordinateur (Cybercafés, Universités, ordinateur familial…). Toutefois, ce nombre d’IP différents est un bon indicateur du nombre d’usagers différents d’un site.
  • Machinima. : Contraction de machine, animation et cinéma. Film créé à partir de séquences de jeu vidéo.
  • Magasin d’usine : (annule et remplace) Surface de vente exploitée par un fabricant, qui vend exclusivement les produits de sa fabrication avec un rabais important par rapport au prix public.
  • Magnéto-optique : Les lecteurs / enregistreurs utilisant cette technologie combinent un support de type magnétique et la technique optique pour le guidage des têtes, la lecture et l’écriture des données. Partie intégrante des D.O.N. (Voir ce mot), ils sont réinscriptibles grâce à un procédé de chauffage qui modifie physiquement la surface magnétique du support. Comme sur les disques durs, la surface est divisée en de multiples pistes qui autorisent des temps d’accès rapides ; mais le procédé de chauffage pénalise les taux de transfert en écriture.
  • Main : Appréciation par le toucher de l’épaisseur et de la résistance d’un papier. Un papier a une main lorsque son épaisseur semble élevée pour sa masse au mètre carré.
  • Mainstream : Courant principal de consommation constituant donc le segment principal de la demande.
  • Malternative : Mot valise (malt + alternative) et néologisme se référant au bières mélangées à d’autres alcool ou parfums (whisky, vodka, tequila…). Il est probable que ce terme désigne sous peu le nom de ce segment des bières.
  • Manager : En marketing direct téléphonique, responsable du choix des actions, du brief des équipes composant le centre d’appel, de l’élaboration du script, de l’interface avec les autres départements de l’entreprise. Il est aussi chargé d’optimiser la productivité et la rentabilité du centre, en liaison avec la technologie utilisée.
  • Manuel opératoire : Voir Bible opératoire.
  • Manuel de franchise : Voir Bible opératoire.
  • Marché à double face : Marché sur lequel une cible finance la consommation d’une autre cible, réduisant le coût d’achat de cette dernière. La PQG est un marché de ce type, les annonceurs permettant la gratuité du support pour le lecteur. Synonyme : marché à deux versants.
  • Marché à deux versants : Voir Marché à double face.
  • Marché pertinent : Ensemble des consommateurs susceptibles d’être intéressés par un certain type d’offres.
  • Marge arrière : Voir Coopération commerciale.
  • Market equity : Force de la marque sur toutes les variables de marché : prix (valeur perçue, accessibilité…), distribution, actions promotionnelles et hors-médias…
  • Marketing : 1 – Discipline de la gestion qui, dans une économie de marché, fait appel à des études & recherches menant à l’anticipation et à la mise en place de moyens d’action fondés sur l’adaptation du produit, du prix, de la distribution et de la communication, dans le cadre d’un plan d’actions contrôlé à l’aide d’indicateurs, afin d’adapter l’appareil productif & commercial et satisfaire les besoins, désirs, motivations, valeurs (…) d’une cible pouvant être une organisation ou un individu en lui proposant un bien, un service ou une idée.
    2 – « Le marketing est le mécanisme économique et social par lequel individus et groupes satisfont leurs besoins et désirs au moyen de la création et de l’échange avec autrui de produits et services de valeur » (Kotler, Dubois).
    3 – « Le marketing consiste à planifier et mettre en oeuvre l’élaboration, la tarification, la communication et la distribution d’une idée, d’un produit ou d’un service en vue d’un échange mutuellement satisfaisant pour les organisations comme pour les individus » (Kotler, Dubois).
    4 – « Le marketing est la conception, la mise en oeuvre et le contrôle de tout processus, quelle que soit sa nature – psychologique, technique, commerciale, scientifique, organisationnelle… – qui optimise pour la firme la valeur pour le client rapportée au risque qu’il encourt par l’acquisition du bien ou service qui lui est proposé par la firme, et ce dans le temps. Il y a donc trois domaines du marketing, un marketing de la valeur, un marketing du risque et un marketing du temps » (L. Maruani).
  • Marketing collaboratif : Système dans lequel chaque client est invité à imaginer, définir, configurer, commander, fabriquer, payer lui-même son produit.
  • Marketing entrepreneurial : 1 – Identification proactive et exploitations d’opportunités à travers une approche innovante, une prise de risque et des actions marketing et visionnaires et non planifiées, en vue de créer de la valeur et en faisant le meilleur usage possible de ses ressources. 2 – Nouvelle direction, nouvelle branche du marketing qui vise à établir de nouvelles règles de marché à l’occasion du développement de solutions nouvelles.
  • Marketing de masse : Synonyme plus actuel : one to many.
  • Marketing de partage : Voir Marketing éthique.
  • Marketeting direct : Toutes les techniques de communication de l’information qui suscitent, valorisent et entretiennent un contact direct et mesurable entre l’émetteur d’un message et celui qui le reçoit.
  • Marketing environnemental : Voir Marketing éthique.
  • Marketing éthique : Processus de formulation et de développement d’activités marketing caractérisées par leur contribution spécifique à un effort non marchand particulier qui, en retour, a un effet positif sur les échanges entre les consommateurs et la marque / le produit… et donc sur le profit de l’entreprise. Termes proches et / ou reliés : marketing social, marketing de partage, sustainable marketing, éco-marketing, marketing environnemental.
  • Marketing expérientiel : Approche marketing se penchant sur l’analyse de l’expérience de consommation, telle qu’elle est vécue par le consommateur.
  • Marketing furtif : Technique marketing consistant à faire en sorte que l’émetteur du message ne puisse être identifiée.
  • Marketing interne : Formation et motivation de l’ensemble du personnel de l’entreprise dans l’optique de la satisfaction client. Particulièrement utilisée en marketing des services.
  • Marketing latéral : Marketing consistant à penser un produit en relation avec un autre produit, service ou idée.(ex. café + PC = cybercafé). Voir Marketing vertical, technique différente, mais rattachée à la même idée.
  • Marketing relationnel : Approche marketing s’intéressant à la satisfaction des consommateurs et à ses conséquences sur la fidélisation.
  • Marketing sensoriel : Le fait d’utiliser des facteurs sensoriels (musique, senteurs, sensations tactiles, gustatives) dans le produit et / ou le lieu de vente / service pour susciter des réactions favorables du consommateur et / ou lui faire vivre des expériences sensorielles fortes.
  • Marketing situationnel : Pôle d’intervention du marketing insistant sur le contexte dans lequel les produits et les consommateurs se rencontrent. Dans ce cadre, les éléments de l’environnement de l’acte d’achat qui exercent une influence sur le comportement de consommation (bruit, lumière, ambiance, nombre de personnes présentes, saison… voire l’humeur du consommateur) sont intégrés aux variables du mix. Cet ancêtre du marketing expérientiel prend donc pour unité de segmentation l’occasion d’usage d’un produit / service (et non les caractéristiques individuelles du consommateur).
  • Marketing social : Elaboration, mise en oeuvre et contrôle des programmes marketing visant à accroître l’acceptabilité d’une idée, d’une cause ou d’une pratique sociale au sein d’un groupe cible (lutte contre les gaspillages d’énergie, la consommation d’alcool…). On parle aussi parfois de Marketing éthique.
  • Marketing spatial : Voir Géomarketing.
  • Marketing transactionnel : Approche marketing s’intéressant au processus de choix et à l’acte d’achat.
  • Marketing vertical : Approche consistant à fragmenter le marché en offrant des produits basés sur la modulation, la taille, l’emballage, le design, les compléments, la facilité d’utilisation. Voir Marketing latéral, technique différente, mais rattachée à la même idée.
  • Marketing viral : Bouche à oreille électronique utilisant plusieurs moyens (e-mail, liste de diffusion) ; technique de promotion sur Internet, parfois involontaire, reposant sur une logique proche du bouche à oreille : les internautes eux-mêmes deviennent vecteurs de la marque ou du service en l’utilisant (marketing viral passif) ou bien en le recommandant à leurs connaissances (marketing viral actif). Les modes de propagation du marketing viral et sa vitesse sont peu maîtrisés. Employé de façon involontaire, le marketing viral ne coûte rien tout en se révélant très efficace.
  • Marketplace : Voir Place de marché.
  • Marque : Signe susceptible de représentation graphique servant à distinguer les produits ou services d’une personne physique ou morale.
  • Marque blanche : Solution consistant pour un fournisseur d’accès Internet à livrer des solutions d’accès gratuit à Internet aux couleurs et à la marque d’autres intervenants.
  • Marque communautaire : Marque qui produit une protection uniforme, c’est-à-dire qu’elle ne peut être enregistrée, transférée, déchue ou annulée que pour l’ensemble de la Communauté, et dont l’examen et l’enregistrement sont effectués par l’Office de l’Harmonisation dans le Marché Intérieur (OHMI).
  • Marque complexe : Marque qui associe plusieurs éléments (par exemple une image et un slogan) possédant ainsi un fort pouvoir distinctif.
  • Marque internationale : Les marques internationales sont régies par l ‘Arrangement de Madrid concernant l’enregistrement international des marques du 14 avril 1891 ou/et par le Protocole relatif à l’Arrangement de Madrid du 27 juin 1989. Ce système est administré par l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) à Genève. L’enregistrement international est basé sur une demande devant l’office national du requérant. La demande est ensuite présentée devant l’OMPI par l’administration nationale, mentionnant les États où la protection est souhaitée. Chaque administration nationale étudiera ensuite la demande et offrira une protection dans son pays si la marque y est considérée comme valable. La marque internationale est valable 10 ans.
  • Marque notoire : Marque notoirement connue dans un pays et qui bénéficie d’une protection, même sans dépôt préalable.
  • Mass M. : Mass Merchandisers. Hypermarchés, grands magasins, vente par correspondance, grandes surfaces spécialisées (en bricolage, jardinage, meuble, etc.).
  • Mastige : Produit de masse haut de gamme (cf. le mot valise masse + prestige).
  • Matching : Voir Moteur de règles.
  • May carry : Programme dont la diffusion est possible pour les câblo-distributeurs. Les may carry sont une des typologies de programmes ; voir May carry if et Must carry.
  • May carry if : Programme dont la diffusion par les câblo-distributeurs est possible sous conditions. Les May carry if sont une des typologies de programmes ; voir Must carry et May carry.
  • Médias tactiques : Médias de contact direct et privilégié avec le consommateur qui, parce qu’ils sont parfaitement intégrés dans son quotidien, permettent de capter son attention dans un moment propice à la communication, dans le cadre d’un marketing ciblé, affinitaire et de proximité. Synonyme : ambient marketing
  • Mél : Francisation de Mail (voir ce mot).
  • Member gets member : Action de direct marketing destinée à recruter de nouveaux clients par le biais des clients existants qui communiquent des noms et adresses de personnes de leur entourage susceptibles d’être intéressés par les produits. En général une récompense leur est donnée en remerciement.
  • Mentalisation : Élément de l’identité de marque (Voir ce mot) qui est la relation que le consommateur entretient face à lui même grâce à la marque. On l’appelle aussi miroir interne de la cible.
  • Mentions légales : Dispositions devant obligatoirement figurer sur un support de communication. Par exemple en affichage : dénomination sociale de l’annonceur, numéro de son RCS, nom et adresse de l’imprimeur. Les mentions légales sont aussi exigées dans le cadre de certaines réglementations, comme  » l’abus d’alcool est dangereux pour la santé  » dans le cadre de la Loi Evin.
  • Metablog : Blog lui-même consacré aux blogs, ou au phénomène du blogging, comme pointblog.com.
  • Meta données : Données décrivant les données. Elles englobent l’ensemble des informations relatives à la provenance, à l’historique et au traitement associés aux données d’un data warehouse.
  • Meta moteur : Moteur de recherche sur Internet qui interroge sur la base de mots-clé d’autres moteurs et synthétise les réponses.
  • Meta tag cloaking : Voir Cloaking.
  • Métrique (variable) : Voir Quantitatives (variables).
  • Métrosexuels : Hommes de moins de 40 ans, « métropolitains » (= urbains) et hétérosexuels, dandys assumant leur part de féminité sans avoir peur de passer pour des homosexuels.
  • Middleware : Couche logicielle intermédiaire entre les applications et le réseau, permettant le dialogue entre des applications hétérogènes. Synonyme : Intergiciel.
  • Mind mapping : Une mind map ou mindmap ou encore carte heuristique en français (c’est-à-dire littéralement carte du cerveau, ou plutôt carte des idées) est un diagramme qui représente les connexions sémantiques entre différentes idées, les liens hiérarchiques entres différents concepts intellectuels.
  • Mini site : Voir Carré.
  • Miroir externe de la cible : Voir Reflet.
  • Miroir interne de la cible : Voir Mentalisation.
  • Mirroring : Méthode de duplication (ou de sauvegarde) des données en temps réel d’un disque vers un autre ou d’un site vers un autre.
  • Mixage d’appels : En télémarketing, système permettant la commutation transparente entre une application en appels sortants et une application en appels entrants, permettant ainsi de passer facilement de l’une à l’autre en fonction des pointe set creux dans les systèmes de production. Synonyme : Call blending.
  • Mobilité : Notion caractérisant un terminal pouvant fonctionner dans un moyen de transport qui se déplace (train, automobile…). Ces terminaux ont recours à l’antenne du véhicule et à son alimentation électrique. Notion proche : portabilité, portativité.
  • Moblog : Contraction de « Mobile Blog ». Caractérise un blog pouvant être mis à jour à distance et en restant « mobile », par exemple via un téléphone mobile ou un assistant numérique.
  • Mode multipart : Grâce à une fonction de l’outil de routage, l’e-mail s’adapte automatiquement à la messagerie de l’internaute.
  • Mortar : Entreprise « en dur », c’est-à-dire proposant des services distribués dans des magasins « réels », par opposition à l’entreprise « click » (qui évolue sur Internet).
  • Moteur de recherche en intégral : Un moteur de recherche comme Altavista permet d’effectuer des recherches en deux étapes. Tout d’abord, son spider parcours le web, effectue des copies des pages qu’il trouve sur Internet et analyse les mots-clés contenus dans ces pages. Ensuite, l’indexeur retourne ce fichier, et le structure autour des mots-clés de façon à autoriser des recherches par mots-clés.
  • Moteur de règles (matching) : Pilotage dynamique des campagnes, attribuant une offre spécifique à chaque client, selon ses préférences exprimées, constatées ou supposées. On s’appuie pour cela sur l’identité du client, sur son cheminement dans le site, son comportement d’achat, le temps passé et la fréquence des visites (cf. RFM) ; il s’agit d’une observation comportementale.
  • Moteurs hybrides : Cas de certains outils de recherche comme Voilà qui utilisent à la fois une base de données de type annuaire (Quiquoiou dans le cas de Voilà) et une technologie de recherche en texte intégral (celle d’Echo dans le cas de Voilà).
  • Moteurs sémantiques : Cas de certains outils de recherche comme Semio qui n’effectuent pas une recherche sur des mots-clés mais sur des concepts. A partir d’un mot-clé, l’outil de recherche est capable d’élargir le champs de ses recherches à des concepts-liés au moyen d’un thesaurus. Le thesaurus est une liste de mots-clés qui possèdent des relations entre eux (ex : Citroën INCLUS DANS automobile INCLUS DANS transport).
  • Mouchard : Voir Cookie.
  • Multicanal : Communication multi-canaux ou intégrée(multi-channel communication): Communication de messages liés entre eux par leur contenu, leur forme visuelle, leur synchronisation et véhiculés par l’ensemble ou la plupart des canaux de communication “above” (TV, radio, presse quotidienne et périodique, affichage etc.) et “below”( Direct Mail, promotions etc.).
  • Multicrypt : procédé qui permet à un même équipement de réception (décodeur) d’accueillir simultanément plusieurs types de systèmes d’accès conditionnel.
  • Multifranchisé : Franchisé propriétaire de plusieurs points de vente d’une même chaîne.
  • Multiplex : Désigne le flux numérique transporté par un canal/fréquence et utilisé pour véhiculer un certain nombre de programmes audiovisuels, de services associés, de services interactifs, de données de signalisation et autres. Il est caractérisé par un débit total donné. Il désigne également le regroupement en réseau d’un ensemble de canaux/fréquences sur différents sites, diffusant un contenu identique vers une couverture cible donnée. Abréviation : Mux.
  • Multiplexage : Action de combiner plusieurs flux par exemple un flux audio et vidéo.
  • Multiplexage statistique : Multiplexage de débits de plusieurs programmes soumis au codage statistique précédent, visant à exploiter les variations en sens opposé des débits des programmes pour optimiser (minimiser) le débit global.
  • Multitasking : Le fait pour un consommateur de fréquenter deux médias en même temps. Terme concernant surtout des médias numériques.
  • Mur peint : Réalisation d’une fresque sur le mur d’un bâtiment ; elle peut-être artistique, culturelle, publicitaire. Sa réalisation est soumise à une autorisation préalable de la ville.
  • Mural : Panneau implanté sur un support tel qu’un mur de bâtiment commercial ou d’habitation s’il est aveugle.
  • Musicam : Procédé de compression du débit de données sonores qui élimine certains signaux non perceptibles pour l’oreille humaine.
  • Must carry : Programme dont la diffusion est une obligation pour les câblo-distributeurs. Voir aussi d’autres types de contrainte avec May carry et May carry if.
  • Mux : Abréviation de Multiplex (voir ce mot).

 

Poser nous votre question

Posez nous votre question nous y répondrons d'ici quelques heures ! Merci de faire confiance à TWIY , vous ne le regretterez pas .

Une question ? J'aimerai vous aider

Cliquez sur entrer pour envoyer votre message