Lexique Marketing – G

 

  • G.Dis.P. (Gross Display Point) (Internet) : Indice obtenu en multipliant le pourcentage d’internautes par le nombre d’affichages de pages. Un indice GDISP 100 correspond à 100% des internautes ayant affiché une page du site. Par rapport au GPP, le GDISP mesure le fait que les internautes ont vu une même page plusieurs fois.
  • GDurP (Gross Duration Point) (Internet): Pourcentage d’internautes multiplié par la durée (en minutes de connexion) par internaute. Un GdurP 300 équivaut à 15 minutes de connexion pour 20% des internautes. Cet indicateur fournit une part de marché en durée équivalente à la notion de part d’audience.
  • GDP (Gross Day Point) (Internet) : Indice obtenu en multipliant le pourcentage d’internautes par le nombre moyen de jours. Un indice GDP de 100 correspond à 100% des internautes ayant visité le site un jour et un seul dans la période.
  • GMS : ATTENTION ! Cette définition s’ajoute à la précédente (cf. la version écrite de Lexicom) mais ne s’y substitue pas. voir Grands multi-spécialistes.
  • GP2S (Get paid to surf) : Technique consistant à rémunérer les internautes pour qu’ils surfent sur le Net.
  • GPP (Gross Page Point) (Internet): Pourcentage d’internautes multiplié par le nombre de pages distinctes web par internaute. Un GPP 200 est l’équivalent de 10 pages vues par 20% des internautes.
  • GRPM : En affichage, G.R.P. moyen par cadre d’un même réseau sur un jour de campagne.
  • GRC : Gestion de la relation client. Voir C.R.M.
  • GRI : Gestion de la relation internet. Voir I.R.M.
  • GSesP (Gross Session Point) (Internet) : Indice obtenu en multipliant le pourcentage d’internautes par le nombre moyen de sessions. Un indice GsesP 100 correspond à 100% des internautes ayant visité le site au cours d’une et une seule session dans la période. Cet indicateur permet de classer les domaines.
  • Gap filler : Voir Réémetteur isofréquence.
  • Géocodage : Localisation géographique de données alphanumériques. Elle s’effectue par ville, code postal… Un S.I.G. (voir ce mot) propose des fonctions de géocodage automatique.
  • Géomarketing : (cette définition complète celle du Lexicom) 1 – Modélisation et analyse de l’ensemble des facteurs de corrélation entre le lieu de vie et de travail du consommateur, et son mode de consommation. 2 – Branche du marketing qui favorise les critères géographiques pour l’optimisation des actions commerciales. Synonyme : marketing spatial (peu usité).
  • Géomatique : Discipline qui regroupe l’ensemble des techniques et des applications dédiées à la représentation et à l’analyse de données numériques à composante géographique et cartographique.
  • Gestion de la connaissance : Voir K.M.
  • Gestion de la relation client : Voir C.R.M. Processus consistant à bâtir et à entretenir des relations rentables avec les clients, en leur apportant une valeur et une satisfaction supérieures à celles de la concurrence.
  • Get paid to surf : Voir GP2S.
  • Godwin (loi de-) : En 1990, Mike Godwin énonça la règle (empirique) suivante : « Plus une discussion sur Usenet dure longtemps, plus la probabilité d’y trouver une comparaison avec les nazis ou avec Hitler s’approche de un ». N »importe quel sujet peut remplacer le nazisme dans l’énoncé de cette loi ; en effet plus une discussion est longue plus on a de chance d’y mentionner n’importe quoi.
    Cette « loi » s’appuie sur l’hypothèse selon laquelle une discussion Usenet qui dure dans le temps amène peu à peu les esprits à s’échauffer et à remplacer les arguments par des insultes. On estime alors qu’il est temps de clore le débat, dont il ne sortira plus rien de pertinent, pour repartir sur des bases saines. On dit alors qu’on a atteint le « point Godwin » de la discussion.
    L’expression point Godwin a, par extension, également pris un autre sens : un point Godwin est un point donné au participant qui aura permis de vérifier la loi de Godwin en venant mêler Hitler, le nazisme ou toute idéologie peu flatteuse à une discussion dont ce n’est pas le sujet.
    Voir aussi : Troll [Merci à Wikipédia pour la définition].
  • Ghost : Campagne de publicité fantôme (donc non réellement sortie à grande échelle) destinée à être soumise à un jury pour gagner un grand prix récompensant les meilleures campagnes.
  • Google Bombing : Technique employée pour améliorer la position d’une page Web dans le résultat d’une recherche fournie par Google. Le principe consiste à créer de multiples pages Web comportant un lien vers une page donnée, parfois en s’associant entre blogueurs pour le faire. La popularité d’une page (c’est-à-dire le nombre de liens pointant vers elle) est en effet l’un des critères retenus par Google pour classer les résultats présentés.
  • Gouvernance d’entreprise : Ensemble de relations entre la direction d’une entreprise, son conseil d’administration, ses actionnaires et les autres parties prenantes. La gouvernance d’entreprise fournit également le cadre au sein duquel sont fixés les objectifs de l’entreprise et définit les moyens de les atteindre et de surveiller les performances (Code OCDE 1999). Synonyme : Corporate governance.
  • Grand format : Catégorie d’affichage qui rassemble les panneaux dont la dimension est comprise entre 8 m² (soit 3,20 x 2,40 m) et 12 m² (soit 4 x 3 m ou 5,53 x 2,17 m).
  • Grands multi-spécialistes : Agrégat de magasins faisant partie des CES et comprenant des enseignes comme par exemple Darty, la Fnac, Boulanger, But, Connexion (qui sont aussi des GSS !)… Abréviation : GMS. Ne pas confondre avec GMS (grandes et moyennes surfaces).
  • Gravaniting : Mot valise composé de graffiti + vanity décrivant les produits et services qui offrent à chacun la possibilité de laisser une trace publique, écrite ou en images (cf. les blogs, les timbres et T. shirts personnalisables…).
  • Gravure : Action de graver sur une plaque dans la préparation d’une forme d’impression.
  • Greenwashing : « Verdissement d’image », terme utilisé par les groupes de pression environnementaux pour désigner les efforts de communication des entreprises sur leurs avancées en termes de développement durable, qui ne sont pas forcément accompagnés d’action à la hauteur de cette communication. Le terme de « Bluewashing » est aussi utilisé pour désigner le rapprochement des entreprises avec l’ONU dans le cadre du Global Compact.
  • Grown-up : Start-up adulte.
  • Guide électronique des programmes : Un guide électronique de programmes permet à un utilisateur de consulter les offres de programmes disponibles et de choisir les programmes en cours en utilisant un système de contrôle à distance afin de définir des listes de programmes spécifiques. Cette caractéristique répandue est considérée comme un avantage clé des récepteurs TV et câbles numériques. Certains décodeurs permettent également de programmer l’enregistrement d’une émission avec un magnétoscope. Synonyme : EPG

 

Poser nous votre question

Posez nous votre question nous y répondrons d'ici quelques heures ! Merci de faire confiance à TWIY , vous ne le regretterez pas .

Une question ? J'aimerai vous aider

Cliquez sur entrer pour envoyer votre message